Forum de RP situé en fantasy médiéval où se mêle des oppositions entre anges, démons, et où les humains sont au coeur des turpitudes. Quel camp va prendre le dessus?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 :: HRP :: L'Univers :: La Géographie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ayonie - Terre des Humains

avatar
Messages : 71
Date d'inscription : 28/07/2016
Voir le profil de l'utilisateur




Lilith Arkendar
Prince de Sirgarak
Ven 29 Juil - 8:14
Carte:
 

Cette strate était composée initialement de 9 royaumes qui vivaient chacun en fonction de leurs propres règles, de leur souverain, de leur climat et de leur économie. Certains de ces mondes ont été détruits ou n'existent plus en tant que tels, c’est le cas de l’Atlantide ou d’Yggdresle.

  • La Triarie : Mis à part l’Atlantide qui a bénéficié d’un traitement particulier, ce royaume est celui qui s’est le plus développé. Ses habitants, les Triarains, sont des privilégiés. Ils bénéficient en effet d'un climat exceptionnel : ensoleillé, avec des légères brises, la chaleur y est douce et agréable et les hivers particulièrement doux.

    Ce temps clément ne permet toutefois fois à ce peuple d’usager de l’agriculture en raison de la qualité de la terre qui n’est pas très bonne. Les habitants ont pu remédier à cet inconvénient en devenant des experts du commerce extérieur, et en exploitant de façon très optimale les mines de pierres et métaux précieux dont leur terre regorge. Ainsi, les Triarains sont également de fabuleux artisans et ont exploité tant qu’il le pouvait leur proximité avec l’Atlantide en profitant notamment de leur technologie avancé bien qu'ils aient toujours eu quelques siècles retard.

    Enfin, c’est le seul royaume d’Ayonie qui soit uni dans sa totalité. Le pouvoir en place est celui d’un roi désigné par son kirin, un animal sacré, et ce règne dure depuis plus de 600 ans. Cette stabilité a permis de créer un équilibre au sein de la Triarie et de suivre  l’impulsion du roi avec une même logique. Pour ces raisons, la famille royale est adulée par le peuple Triarain.
    C’est un peuple ouverts aux croyances et aux autres populations, mais qui reste profondément attachés à son confort et à ses richesses.


  • La Vendurie: Les Venduriens profitent d'un climat plus frais mais toujours ensoleillé, avec tout de même une température hivernale plus dure que la Triarie. En revanche, leurs terres sont parfaites pour l'agriculture, et la très grande majorité de la population cultive les Terres.
    Dotés d’un esprit pragmatique, les Venduriens évite tant que possible les contacts avec les Triarains qu'ils estiment trop superficiels, et dont ils se méfient lors de leurs échanges commerciaux. Ils n’ont aucune croyance dans aucune religion que ce soit, et leur esprit cartésien ne leur permet pas de croire à une quelconque manifestation magique.

    Leur roi, nommé aussi par un Kirin, ne bénéficie pas d’armée ou de moyens suffisants pour s’imposer. Ainsi, bien qu’ils n’y aient pas de franches dissidences face au pouvoir royal, en raison du manque de moyens et de la communication inexistante, beaucoup de villes ont leur propre régime et sont autonomes. Enfin de raids de Syrkasiens ou Parmagons sont régulièrement effectués par le biais du fleuve Lyssia afin de piller des vivres. Le roi est donc régulièrement tué lors de ce type d’attaque.


  • La Parmagonie: Ce royaume est l'un des plus vastes et des plus variés tant en ce qui concerne sa géographie que sa population. Il est en effet composé d'une grande forêt tropicale, de longues plaines, d’un désert mais également d'une plage qui fait la réputation des Parmagons qui sont de farouches marins et pêcheurs.

    Les rois successifs se sont longtemps mis en compétition avec la Triarie sur leur productivité et l’état d’avancement des technologies, mais les attaques de Syrkas, la chute d’Argonas et l’inactivité de la Rastalie ne l’ont pas aidé. Enfin, la multitude de ses territoires ont donné place à de lourdes guerres internes, le roi n’ayant pas de pouvoir pour intervenir partout, ni la même capacité à agir dans le désert puis dans la forêt tropical. Cette lassitude générale a laissé place à de multitudes de petites ethnies à travers toutes la Parmagonie.

    Les Parmagons sont des peuples travailleurs, mais qui sont rapidement dissipés, et jaloux de leurs voisins. Enfin, ce sont des peuples polythéistes et prie pour de nombreux dieux, qui se révèlent pour la plupart d’entre eux, être des démons ayant fui Décadensiah.


  • Le Torkol: Le climat de Torkol est le plus rude d’Ayonie. Le froid y est mordant, la neige ne fond jamais et les blizzards sont fréquents. Cela a contraint le pays à s’adapter à ces conditions difficile en mettant en place une organisation indispensable pour que les Torkolais aient tous un accès à la nourriture.

         Ainsi, le pays est divisé entre une population pauvre, rustre, à la merci du froid, qui tente tant bien que mal de faire pousser quelques espèces végétales particulièrement résistante ou de faire quelques élevage qui ne peuvent permettre qu’une consommation personnelle, et une autre catégorie, une noblesse poudrée, raffinée qui ne se mélange pas au peuple laquelle bénéficient de nombreux hommes de mains, des chasseurs tueurs d’ours. Les Ours sont la seule richesse de Torkol. En effet, ce sont des monstres gigantesques dont la chaire est nourrissante et surtout dont les fourrures sont particulièrement douces et chaudes. Cette fourrure est réputée à travers toute l’Ayonie, et est vendue à prix d’or, notamment en Triarie.

         La noblesse nourrit par intermittence la population pauvre, et celle-ci, en échange, fournit ce qui est nécessaire en termes de servantes, ouvriers, laquais.

         En raison du lien existant entre les nobles et la population, le roi de Torkol, également désigné par un Kirin, n’a que peu d’influence, beaucoup de nobles se considérant Maîtres de son propre territoire. Les coups d’états sont fréquents, et les rois ne restent que rarement longtemps en place.

         Par ailleurs, la population locale est macho, misogyne et très croyante. La résistance au froid, et les efforts indispensables nécessitant sans arrêt une force physique impressionnante écarte par nature les femmes des hautes fonctions, et ont même généré un certains mépris de leur personne.

         Enfin, Torkol est le royaume le plus attaché au Kiraïsme, la seule religion monothéiste d’Ayonie et pratiquent très assidûment tous les rites. En conséquence, la population est particulièrement sensible aux signes magiques qu’elle interprète comme une manifestation de leur dieu, Kira.



  • La Rastalie: Ce royaume est désertique, entouré de montagne et très venteux. Le vent a creusé les montagnes et créé des cavernes qui servent de villages. Les rastaliens vivent de leur art de la pierre et de la forge. Ils étaient les fournisseurs officiels des elfes noirs.
    Malheureusement, la chute de l'Argonas a entrainé un déclin sans fin de la Rastalie qui se morcelle en de nombreuses tribus qui vivent en autarcie.
    La disparition de leur Kirin ne leur a pas permis d’avoir un peuple uni par un roi. L’une des peuplades les plus importantes de la Rastalie a donc décidé d’élire son propre représentant.


  • La Syrkas : C'est un marécage gigantesque avec une température chaude et humide toute l'année. La notion du temps et de l'espace est impossible à conserver dans un tel environnement.
    L’entrée de Décadensiah se trouve à Syrkas, ce qui implique qu’un grand flux de démons traverse ce pays. Une grande partie le choisisse d’ailleurs comme domicile définitif car ils ne se sentent pas accepté en Ayonie, et craignent de retourner à Décadensiah.

    En raison du climat hostile et de la propagation importante de démons, il reste peu de Syrkasiens de souche, ces rares hommes sont devenus des mercenaires qui se font payer en aidant les voyageurs à traverser leur pays.

    Il n’y a pas de souverain officiel de cette contrée, bien qu’une démone perçue comme une prophétesse porte la dénomination de Reine de Sirgarak. Des voyageurs viennent de toute l’Ayonie pour avoir recours à ses prévisions.


  • L'Yggdresle : C’était une forêt luxuriante, habitat des Elfes blancs. On reconnait à cette forêt des caractéristiques magiques surtout grâce à la population de lutins, fées et gnomes qui y résident et aussi à la végétation surprenante et fluorescente qui est omniprésente. On dit même que la nature elle-même obéit à ses habitants et en chasse les intrus.

    Le village des Elfes blancs a été entièrement rasé, il y a de cela des milieux d’années par les humains. Désormais, la forêt n’est habitée que par une peuplade d’amazones qui effectue des attaques régulières sur les hommes des environs. Depuis la destruction des Elfes, personne n’a la capacité d’entrer dans la forêt en dehors des amazones, les arbres eux-mêmes étant prêts à attaquer les intrus.


  • L'Argonas: En raison des montagnes et des collines des alentours, il y a très peu de lumière, la température est donc froide et les marécages de Syrkas attirent une forte humidité.

    Ce climat ne dérangeait pas les Elfes Noires qui habitaient ces lieux. Ces derniers ne supportaient pas la lumière et avaient construit leur civilisation sous terre avec quelques puis de lumière. Cela avait eu pour conséquence de modifier leur aspect, et leur peau blanche avait pris une couleur grise, qui pouvait avoir certains reflets de lune. Il s’agissait d’un peuple guerrier, homme ou femme, et étaient passé maître dans la confection des armes et de matériaux spécifiques.

    Ils avaient idolâtré Asmodée et vénéré Lilith qui avait été présente pour ce peuple. Ils ont également lié des liens particuliers avec le peuple de vampire qui vivaient en Argonas également.
    Toutefois, ce peuple a été anéanti par les elfes d'Yggdresle. Il ne reste désormais que de rares ruines souterraines.
Revenir en haut Aller en bas
Ayonie - Terre des Humains
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Probabilité d’un nouveau tremblement de terre 5.0 avant 21 février
» tremblement de terre haiti
» Rapport sur les abus de droits humains en 2004-2006
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» Un temple sous terre [PV Kusari]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gardriaah :: HRP :: L'Univers :: La Géographie-
Sauter vers: