Forum de RP situé en fantasy médiéval où se mêle des oppositions entre anges, démons, et où les humains sont au coeur des turpitudes. Quel camp va prendre le dessus?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 :: Décadensiah :: Khanilis Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une réunion en haut lieu

avatar
Messages : 71
Date d'inscription : 28/07/2016
Voir le profil de l'utilisateur




Lilith Arkendar
Prince de Sirgarak
Dim 31 Juil - 19:36
Une réunion en haut lieu
A khanilis, la salle du Haut-Conseil était déjà pleine. Seule la fine fleur de Décadensiah se trouvait là.. Les derniers événements n'avaient pas été de doux repos... La face des Enfers s'en trouvait bouleversé... L'éternelle Rahliel n'était plus en place... Rares étaient ceux qui pouvaient sincèrement la regretter. L'Exorciste était de celles qui n'avait plus de soutiens depuis des lustres.. Pourtant, un changement de Saigneur, ce n'était pas arrivé depuis.. Ce n'était jamais arrivé finalement...

Le ciel avait rougi d'un coup suite au trépas de Rahliel, symbole pour une fois vérifié de cette prémonition annoncée. Le sang se propagerait aux cieux à la mort des Hauts Dirigeants...

La réunion qui suivrait n'allait qu'être rude... Une réoganisation s'annonçait, et le Prince s'avançait à présent d'un pas sûr, décidée à mettre un terme à toutes ces rumeurs et négocier autant que possible ses droits auprès de la déesse. Pour cette raison sans doute, elle invita sa fidèle milicienne, Lycopsis, à ses côtés. Cette dernière goûtait fort peu cette intrusion, et son aisance noble qu'elle arborait habituellement avait disparu.

- Je ne t’assure que je ne suis pas à ma place, je n’ai rien à faire ici.
- Lyco, cesse tes gamineries. Si je te demande de venir, ce n’est pas pour rien.
- Si tu souhaitais absolument emmener une personne avec toi, pourquoi pas Héxiroth ?
- Et attirer l’attention sur lui pour bien souligner que j’ai un fils, et que ce dernier est dans ma cohorte sans jamais être passé par la fourmilière ? Jamais. Tu sais que tout le monde l’ignore…

Encore à ce jour, tout le monde ignorait la naissance du fils du Prince. Il avait beau avoir près de 500 ans... Jamais un secret n'avait été aussi bien gardé... Sauf par sa fidèle Lycopsis... Cette dernière avait pu avoir accès a de multiples informations lorsque la rouquine avait souhaité monter sur le trône.

- Mais ce n’est pas ma place… Je t’assure.
- Lyco. Lorsque je t’ai demandé si tu acceptais de devenir mon second et d’être épaulée dans cette tâche, tu as bien voulu, il me semble ?
- Oui, mais…
- Non. Ecoute moi. Je t’ai présenté à l’Ekklésia, je leur ai bien dit qu’en cas d’absence de ma part, tu prends les rênes, et que les décisions doivent d’abord être validée par toi et Héxiroth avant de leur être présentées, tu étais là, n’est ce pas ?
- Li…
- Tu as assisté à mes côtés aux plus grandes décanales qui n’ont jamais existés aussi ?
- Oui…
- Très bien. Alors, tu vas jusqu’au bout maintenant… Nous sommes à la réorganisation de Décadensiah. Tu restes avec moi.
- Prince… Je ne peux pas. Je ne suis pas habilitée.. Asmodée va…
- C’est moi qui te dit ce pour quoi tu es habilitée. Alors, tout ce que je veux, c’est que tu restes la tête haute. Comme c’était le cas dans les autres occasions.


Lycopsis lança un regard noir à Lilith… elle en avait de bonnes… Faire comme si… Face à Asmodée ? La seule présence de la déesse lui glaçait le sang… Constatant l'absence de dialogue, la jeune femme se décida, et la suivi dans l’immense palais de glace. Lilith n’était pas en avance…. En fait, visiblement, elle était même bien en retard si Lycopsis se fiait au regard sombre du Saigneur de Feu. Asmodée apparut. Belle, impressionnante, glaciale, comme dans ses souvenirs.
Comme s’il s’agissait presque d’un compagnon de beuverie, Lilith la serra virilement dans ses bras. Bien que très petite par rapport à Asmodée, elle ne paraissait guère impressionnée.

- Asmo, je suis désolée, j’ai eu un léger contretemps, mais je suis presque à l’heure, tu remarques l’effort.
- Je remarque surtout que ces habitudes doivent changer, Lilith.
- Que veux-tu ? en 10 ans, j’ai eu le temps d’oublier la ponctualité.
- Tu sembles avoir oublié plus que la ponctualité. Seuls les Saigneurs sont admis à cette table. Kirua se fera un plaisir de raccompagner ta milicienne si tu le souhaites.

La déesse des Enfers jeta un regard froid à la milicienne qui se tétanisa sur place.  

- Lilith, qu’est ce qu’il te prends de ne pas respecter ainsi le protocole ?

Comme la démone lui avait indiqué, elle resta aussi digne que possible. Et ne succomba pas devant les yeux perçants de la Déesse avec une difficulté croissante. Du coin de l’œil, elle constata que Lilith l’observait, un sourire étrange sur les lèvres. Pourquoi n’intervenait elle pas ? Asmodée commença à se rapprocher. Doucement, presque en flottant, irréelle. Alors qu’elle allait la toucher, enfin le Prince se mit à parler, enfin.

- C’est de la présence de Lycopsis dont tu parles ? Désolée Asmo, je n’ai pas eu le temps de prévenir, mais je tiens à sa présence.
- Qu’est ce que… Et je peux savoir au nom de quoi ?
- Je suis partie à peine une décennie en Ayonie, et Décadensiah tout entier à crier à ma mort. Sirgarak commençait même à se déliter. J’ai décidé de nommer Lycopsis comme mon premier consul. Elle dirigera l’Ekklésia en mon absence. Lorsque je suis en Ayonie, elle aura tous les pouvoirs.

Asmodée se retourna, et resta sans voix.

- Tu… partages donc ton pouvoir ?
- Je prévoie les cas de force majeure. Rien de plus. Nous pouvons donc commencer. L’ordre du jour concernait le remplacement de Rahliel.
- Lilith… Qu’est-ce que c’est que cette histoire ? Tu t’arranges, comme tout le monde, fais comme Kirua ou Rahliel.
- Rahliel, ce serait difficile..

La rouquine laissa échapper un rire mauvais.

- Tu m’as comprise, Lilith.
- Amso… Si j’imitais Kirua ou feu Rahliel, nous serions sans cesse pris au dépourvu par les anges ou les humains. Quelque chose se trame en Ayonie. Il faut que je vois ce qu’il se passe.
- Tu n’es pas capable de rester plus de 10 minutes dans ton palais surtout…
- Peut-être, en attendant, j’étais bien la seule à savoir que la Fondatrice avait changée. Et je suis la seule à en connaître le nom…

Lilith jeta un coup d'oeil à Kirua, attendant de voir si ce dernier  régirait à cette provocation.

© ASHLING POUR EPICODE







Mots : 1004
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 28/07/2016
Age : 34
Localisation : Paris
Dim 31 Juil - 22:01
Quelques heures plus tôt, en ces temps sombres Kirua arrivait au palais de glace. Il fut escorté par la servante d'Asmodée jusqu'à la salle du trône.
Pour l'occasion le palais tout entier fut couvert d'ornement noir, dut à la mort de l'exorciste; celui-ci habituellement si lumineux était plongé dans une pénombre encore plus glaçante que d'habitude.
Kirua ressentit un frisson lui parcourir le corps, craindrait t'il Asmodée ou l'effet de cette ambiance mortuaire, le mettait-il mal à l'aise ?

Il scruta la salle est compris rapidement qu'il était le premier arrivé.

- La petite est toujours aussi ponctuelle à ce que je vois et ce palais est toujours aussi glacial à mon gout, je mettrait bien un ou deux brasero par ci par là pour réchauffer tout cela.
*Je me sens faible ici, heureusement que je me suis rechargé avant de venir.
Il faudrait que je pense à recommencer cette petite expérience avec Eliadra ou Elidre… qu'importe une, elle ou une autre cela reviendra au même.*


Kirua esquissa un petit sourire moqueur.
Il reconcentra son regard sur cette plantureuse créature qu'était la servante de la déesse et chercha à lui susurrer quelque chose à l'oreille.
La servante rougit le voyant s'approcher. Mais Asmodée sortit sans faire un bruit d'un coin de la salle tout en l'observant.
Il fut donc coupé dans son élan et senti son regard de glace le transpercer.
- Je dirais que tu es en avance et je trouve qu'il fait bien assez chaud ici.
- Je suis…
Kirua blêmit et perdit de sa superbe. Il sait qu'il ne faut pas agacer la déesse, sous peine de finir en mille éclats de glace en un claquement de doigts.
- Qu'importe, Lilith devrait bientôt arriver.

La servante repartit dans ses quartiers avant même que Kirua ne puisse la suivre du regard.
*Dommage elle avait du potentielle celle-ci*

Apres une  demi-heure d'attente, Kirua brisa le silence.
- Je me demande vraiment, comment vous avez pu la choisir elle … Elle est si imprévisible, si incontrôlable , si ….
De vieux souvenir lui reviens en tête sur la fois ou il avait voulu prendre Lilith dans ses filets… Il était encore très perturbé par cette nuit là…
*Si déstabilisante, si sauvage, si incroyable…*

Soudain la grande porte de la salle du trône s'ouvra.
Kirua et Asmodée se retournèrent
*Lilith, accompagné d'une milicienne… Lycopsis.. Que fait elle là? Toujours aussi provocante ses tenues… *
Il avait toujours le même problème avec Lilith; Elle le perturbait toujours autant , malgré toutes ces années

Quand Asmodée reprit Lilith sur le fait que sa milicienne n'avait pas a être la, tout de suite Kirua s'imagina maltraiter celle-ci malgré sa grande beauté. Il ne supportait pas les femmes ayant tant de prestance. La rabaisser lui aurait bien plu mais l'annonce de son utilité et de son obligation à être présente gâcha son plaisir.

Les explications que la rouquine donna à Asmodée sur ses récentes découvertes l'irritèrent au plus haut point.

- Nous n'avons pas tous du temps à perdre pour espionner nos ennemis. J'envoie régulièrement des hommes dans les strates supérieurs. Et bizarrement ils ne me remontent pas les même échos. Comment peux tu être si informée?


Kirua n'aimait pas être mis en défaut devant qui que ce soit et encore moins devant la Déesse des enfers. Il en devenait suspicieux et arrogant.

- De toute façon nous ne sommes pas ici pour parler de cela. Nous devons tout d'abord parler de Ralhiel et de son successeur.
Nous ne pouvons laisser le troisième royaume sans Saigneur. Sinon nous courons à notre perte avec une plaie aussi béante dans nos rangs.


Il observait du coin de l'œil la réaction de la rouquine, ainsi que sa milicienne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 71
Date d'inscription : 28/07/2016
Voir le profil de l'utilisateur




Lilith Arkendar
Prince de Sirgarak
Lun 1 Aoû - 19:16
Une réunion en haut lieu
Lilith tourna autour de la table, un sourire en coin, épiant régulièrement le Saigneur du feu du coin de l’œil. Seul ce dernier pourrait lui poser quelques difficultés… Et le Prince ne l’ignorait pas. Lycopsis analysait sa Maîtresse. Elle reconnaissait certaines de ses expressions, mais, à l’heure actuelle, la comtesse espérait bien ne pas se faire remarquer et ne trahir aucune des volontés du Prince. A l’heure actuelle, seule cette dernière présentait un soutient dans cette pièce, et, force lui était de constater que, non seulement, sa participation impromptue au Haut Conseil n’avait été apprécié par personne, mais en plus se mettre à dos son propre Saigneur par manque de discrétion… Ce n’était pas non plus une solution envisageable.

Aussi, la milicienne conserva son port de tête digne, évitant d’attirer l’attention comme elle le pouvait, et surtout, feignant de ne pas être présente malgré l’évidente contradiction ne serait ce qu’avec la place qu’elle occupait sur sa chaise.

Asmodée de son côté avait regagné son trône, toujours avec cette grâce irréelle. A vrai dire… Elle ne comptait pas donner son avis. Pas tout de suite… Les débats houleux entre les Saigneurs qu’elle voyait plus comme ses pions constituaient sa principale occupation, et, la mort de Rahliel, en ce sens, l’attristait beaucoup. Ce n’était pas ses qualités de dirigeantes qui lui manquaient mais simplement cette haine viscérale que cette dernière vouait au Prince et qui promettait donc des joutes oratoires des plus bruyantes. Et plus, si affinité.

Le Prince n’avait pas tout à fait perdu cette notion des Hauts Conseils… Ce n’était qu’en alimentant autant que possible la déesse et en lui assurant un divertissement continuel qu’elle avait réussi à acquérir cette place dite de favorite. Rien n’en était moins sûr… Et pourtant… C’était une corde à son arc avec laquelle la démone n’hésitait pas une seconde à jouer. Et cette fois, en l’absence de Rahliel, sa cible était toute désignée…

Lilith se glissa derrière lui et plaça ses mains sur ses épaules comme pour lui faire un massage, un peu trop ferme toutefois pour être tendre.

- Eh bien, mon Kiki d’amour…

Ce surnom des plus ridicules dont elle l’affublait régulièrement accentua le sourire moqueur du Prince.

- Du temps à perdre pour espionner nos ennemis ? C’est vrai que tu passes plus de temps à sauter tes alliées.. Disons que nous n’avons pas la même notion de temps perdu…

Elle resserra ses doigts sur ses trapèzes avant de s’installer à côté de lui, calée dans le fond de son siège, les jambes croisées, débordant d’une assurance certaine.

- Et ce ne serait pas la première fois que te hommes ne te communiquent pas les bonnes informations…

Négligemment, la rouquine s’étira et ôta le long manteau qui la couvrait pour clairement dévoiler son armure d’apparat, une armure draconique, un trophée des plus précieux à l’heure actuelle compte-tenu de ce qu’il représentait aux yeux de Kirua. Les yeux vairons de la rouquine s’éclairèrent d’une lueur plus maligne, et passa ses doigts sur des fragments de l’armure.

- Ce ne serait pas la première fois que tu fais une erreur de jugement… Ne me dis pas le contraire..

Lilith sortit l’une de ses dagues avec laquelle elle joua un instant tout en continua à parler.

- Quant à mes renseignements… je viens de passer une bonne dizaine d’années en Ayonie, et j’ai eu le loisir de fréquenter un peu trop longuement l’ex-Fondatrice, Gabrielle. Elle aurait été parfaitement à ton goût, celle-là… Une vraie meringue…

Malgré le sourire arrogant qu’elle continuait à afficher, le Prince ne pouvait que songer au déroulement de cette pénible épopée… L’extermination de Rahliel en effet… Mais surtout, comment se débarrasser de Gabrielle sans la tuer… Leurs âmes avaient été liées lors de leur précédent duel, il y a de cela dix ans, et ce ne fut que l’intervention d’Asmodée qui gela la Fondatrice et délivra par la même occasion Lilith de ce pénible fardeau. Aujourd’hui, la statue de glace était précieusement conservée à Pandémonium, à l’abri des regards et des dégâts pour éviter toute répercussion sur Lilith. Amusée, la déesse des glaces avait esquissé simplement un fin sourire face à la transformation évidente de la vérité, peu décidée à nouveau à intervenir.
De toute façon, le Prince coupa court à toute nostalgie ou questionnement possible et se releva d’un bond, affirmant sur un air enjoué :

- Mais soit, juste pour te faire plaisir… Nous allons parler de Rahliel pour commencer. Tu veux que je lui fasse un éloge funèbre pour dire à quel point Décadensiah ne peut que se lamenter d’une telle perte ?
railla la rouquine.
- Lilith… C’est un Saigneur, tu le sais.

Le prince s’inclina d’une façon exagérée face à la déesse qui venait de la remettre à sa place d’une simple phrase.

- Mais j’ai bien pris note… Sinon, je crains que mes paroles et mon verbiage aient pu choquer tes divines oreilles, Asmo !

Après un clin d’œil, la démone se retourna vers Kirua.

- Alors, un successeur dis-tu ? Et à qui penses-tu je te prie ?

© ASHLING POUR EPICODE







Mots : 951
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 28/07/2016
Age : 34
Localisation : Paris
Mer 3 Aoû - 1:07
Les participants au Haut Conseil entrèrent dans une salle majestueuse. Orné de cristaux scintillants de mille éclats ; les meubles de celle-ci se composer de trois sièges en métal incrusté de pierres précieuses et dont on pouvait admirer des somptueuses sculptures des différentes symboliques de chaque royaume assignés à chacun des saigneurs. Ils possédaient aussi une petite figurine à leurs effigies, créée par Asmodée elle-même lors de leurs intronisations.

Pendant ce temps, la petite rouquine déstabilisait Kirua à virevolter autour de l'imposante table de glace dont le centre de celle-ci change de forme à la guise d'Asmodée; pour l'occasion, la déesse avait créé le royaume de Décadensiah en cristaux de glace qui étincelle dans toute la pièce la rendant presque agréable malgré le froid environnant.

Lilith, s'étant mis dans son dos, Kirua prit beaucoup de plaisir lorsque celle-ci lui attrapa ses épaules.
Il esquissa un sourire de plaisir, qui fut rapidement dispersait lors de sa manipulation sur ses trapèzes qui lui arracha un petit râle de douleur.
*Toujours aussi brutale cette peste...*

Après l'effeuillage de la belle rousse, qui perturba au plus haut point Kirua. La vue de l'armure draconique l'interpela.

- Je vois que le cadeau que je t'ai fait est toujours aussi proche de toi.

*elle me rend fou avec cette armure... Ces interstices innombrables me laissent deviner ses formes si généreuses et dites attractives... Mais en plus, elle m'aguiche en se touchant... Li.. Que veux-tu de moi???*

Kirua frémit fortement en repensant à cette nuit passée, autrefois avec le Prince. Nuit vraiment bouleversante pour celui qui fait fondre toutes les femmes du royaume... Il en était encore émoustillé et très perturbé malgré les années passées.
Dans ses pensées, son regard s'égara sur le chemisier a jabots légèrement entrouverte laisse entrevoir la forte poitrine de Lycopsis. Il esquissa un grand sourire pervers en imaginant des scénarios entre lui, la petite rousse et cette mystérieuse brunette.


Suite à la provocation de Lilith sur la véracité des informations transmises par ses espions, il reprit c'est esprit et effaça son sourire, pour laisser place à une expression de colère.
- Comment ça, tu étais très proche de l'ex-fondatrice ?

Lilith semblait pensive, ce qui rendit perplexe Kirua.

- Effectivement revenons sur le sujet Rahliel...

Il en profita pour attraper la statuette à l'effigie de l'exorciste.
- Ceci n'a plus sa place ici...
Il brisa la statuette pour commencer les choses sérieuses et changeant d'attitude radicalement et repris son sérieux.
- J'ai quelques idées comme je te disais, la belle Samael ou une de mes marmillons, Kastilis. Samael est très intéressante et très dynamique.
*Et surtout j'aurais l'accendant sur elle, comme elle est deja mienne*
- Une  nécro serait une aide très précieuse sur les champs de bataille qui semble te faire peur.

- Kastilis est une de mes miliciennes qui a le plus de potentiel, son pouvoir est la télékinesie.


Kirua sembla pensif tout en éloquant les points fort de sa milicienne.

Il se reprit.
- Samael semble être la seule proposition valable. Sa puissance et ses capacités sont inégalables.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Une réunion en haut lieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La taverne (haut lieu du flood et de la bravache)
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» Haut les Nains ! [Messagers du Rêve - MJC Savouret, Epinal]
» L'habitat au haut Moyen-Age

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gardriaah :: Décadensiah :: Khanilis-
Sauter vers: